Romance

Room Hate

room-hate-887693-264-432.jpg

 

  • Auteur : Penelope Ward
  • Éditeur : Hugo Roman
  • Date de sortie : 09/02/17
  • Genres : Musique – New Adult – Romance Contemporaine – Romance – Amour – Amour compliqué

Résumé : 

Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile.

MON AVIS :

Un mot, Woah… Cette semaine c’était la semaine de Penelope Ward, j’ai commencer par Step Brother, entamer avec Avec toi malgré moi, enchaîné sur Cocky Bastard pour finir en beauté si je puis dire avec Room Hate.

Comme le dit le résumé, Amélia et Justin était meilleur amie pendant leur enfance et amoureux l’un de l’autre même s’il ne le savait pas, malheureusement Amélia a découvert quelques choses qui fait qu’elle s’est enfui loin de lui. 9 ans plus tard, elle ne l’a pas oublié, elle l’aime toujours et sen veut ! Sa grand-mère (qui a été une mère de substitution) pour Austin leur à léguer a tous les deux la maison. Amélia décidé de prendre ces vacances dans cette maison ne s’attend pas à voir débarqué Justin, qui plus est avec sa petit amie Jade ! Leurs premières rencontre ne se passe pas bien, Austin la déteste c’est certain, il ne peut s’empêcher de lui faire des remarques déplacé ou de l’ignorer. Amélia se sens mal, elle se sent mal d’avoir perdu son ami mais elle se sent jalouse car elle est obligé de voir celui qu’elle aime avec une autre…

 » J’ai cru que si je partais avant la tempête, ça ferait moins mal. Mais l’essentiel, c’est que j’étais une fille de quinze ans, en pleine adolescence, sous le choc. J’ai pris la mauvaise décision. Partir vivre chez mon père, c’était la pire manière de gérer mes sentiments.Tu ne m’as jamais laissé la moindre chance de te dire à quel point je regrettais, l’année suivante, quand j’ai compris mon erreur. Alors, j’ai besoin de le dire maintenant. Je suis sincèrement désolée si mon départ t’a fait de la peine.

– De la peine ? (Il s’est mis à rire, d’un rire chargé de colère.) Ça m’a changé. Je t’aimais, Amelia. J’étais amoureux de toi. (Indigné, il s’est passé la main dans les cheveux.) Comment tu ne l’as pas vu ?  » 

Pour parler des personnages, j’ai trouvé Amélia tres touchante et j’ai aimé ce personnage, malgrè le comportement de Justin, pas une fois même dans sa tête elle a fait preuve de méchancetéou de réplique vis a vis de lui. Elle est rester gentille et respectueuse, de plus elle a un grand coeur.

Pour parler d’Austin, je ne dirais pas que son comportement m’a agacé, on peut comprendre pourquoi il était en colère contre elle, surtout qu’il ne l’était pas vraiment, il était surtout en colère de l’aimer encore après toute ces années alors il rejetait sa propre haine et incompréhension sur elle, mais plus on avance dans notre lecture, on voit que c’est un personnage profond.

Ici aussi, tout comme Step Brother et Cocky Bastard, le livre se sépare en DEUX PARTIE ! La première ou il se rencontrent après toute ces années et la deuxième ou un événement VRAIMENT INATTENDUE arrive… Je ne m’y attendais vraiment pas à ça pour celle la ! je crois que ça été le livre avec le plus de suspense et de rebondissement ! je ne vais pas en dire plus pour vous laisser le loisir d’apprécier cette histoire.

Leurs histoire d’amour est tellement touchante, elle se construit petit a petit et ne se concrétise que vers la fin du livre, car Justin prend du temps pour se rendre compte de ce qu’il veut, en tout cas il y a bien une chose dont il est certains, il aime Amélia depuis toujours.

wp-image--518639586

 

Comme je le disais l’humour n’est pas négligé, on dirait presque Chance dans Cocky Bastard :

– Mets ça dans ta bouche.
Il a gloussé
– C’est ma phrase, d’habitude.
J’ai levé les yeux aux ciels. »

 

Pour finir, j’ai trouvé la fin du livre juste belle et parfaite. 

 

En tous les cas, comme pour les autres livres que j’ai lu cette semaine j’ai BEAUCOUP apprécié ! je suis tomber amoureuse de la plume de Penelope Ward (Et du coup de VI KEELAND) Sincèrement je sais quand j’ai un coup de cœur, par exemple tous les livres de RICK RIORDAN sont des coup de cœur, Nos faces cachées et Archer’s voice (Coup de cœur de cette année) aussi.. Pourtant ces 4 livres se rapprochent du coup de cœur. Tout ce que je sais c’est que j’ai beaucoup apprécié, j’ai passé de très bon moment ! Surtout que l’humour était aux rendez vous !

Je n’ai trouvé aucune de ces histoires cliché, et au fond, toutes ces histoires délivraient des messages forts, la lecture est fluide, comme je le disais parfois même les scènes érotique se font comique et valent pour certaines le coup d’œil ! 

 

Mes Chroniques :

 

Publicités

3 commentaires sur “Room Hate

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s